Accueil

Annulation du festival

Ciné Environnement !

Bonjour à tous ! Et bienvenue pour la 27ème édition du festival Ciné Environnement. 

Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous joindre sur notre page Facebook ou instagram (il vous suffit de taper ciné environnement sur ces applications)

– L’équipe Ciné Environnement –

PicsArt_10-01-01.56.52

Voici notre éditorial à l’occasion de la 26ème édition du Festival Ciné Environnement !

« Du 23 au 27 mars 2021, se tiendra la 27ème édition du festival Ciné Environnement. Les étudiant en BTS Gestion et Protection de la Nature du lycée agricole de Sées voient ainsi l’aboutissement de plusieurs mois de travail pour mettre sur pied cet évènement cinématographique.

Choisie avec soin, la programmation vous plongera dans trois grandes thématiques, à savoir, la ruralité, créativités et innovotions sujet sur lequel nous avons porté une réflexion durant nos deux années d’études. Les œuvres projetées invitent à l’émerveillement, la découverte, la réflexion, à élargir ses horizons et ses perceptions des problématiques liées à l’environnement aujourd’hui.

De par notre formation et nos convictions, la projection de la nature est au coeur de nos préoccupations. C’est pourquoi nous souhaitons partager cet engagement pendant le festival lors de moments ludiques et instructifs, le tout dans une ambiance conviviale, sans prétentions. Alors ,nous vous attendons du 23 au 27 mars 2021 au Cinéma Le Rex de Sées ! »

L’équipe de Ciné Environnement

M.Fouchet, proviseur du Lycée Agricole Public de l’Orne,

a écrit son édito pour le Festival

« 26ème édition du festival Ciné Environnement, une équipe mobilisée de longue date pour relever le défi annuel : sensibiliser aux enjeux environnementaux !

La ruralité, la solidarité et l’eau seront au programme de cette année. Les 11 films seront suivis de débats toujours riches d’informations, de conviction et d’échanges !

Réduire notre impact sur l’environnement devient une cause majeure, le réchauffement climatique se confirme d’année en année ! Chacun d’entre nous peut apporter sa contribution à partir de gestes simples au quotidien !

Souhaitant que cette 26ème édition réponde à vous attentes, votre présence témoigne de votre attachement à un enjeu de société, majeur.

Soyez fiers et poursuivez votre engagement pour le bien commun de tous ! »

Guy Fouchet,

Proviseur du Lycée Agricole Public de l’Orne

Dominique MANSION, parrain de Ciné Environnement pour la 26ème édition, a également écrit son édito pour le Festival !

« Mon attachement au bocage et à ses chemins, aux haies, aux trognes, aux mares, aux arbres fruitiers, est enraciné dans mon enfance comme un paradis qui paraissait infini. Le quotidien de la petite ferme et ses quelques vaches et autres animaux, était une succession de savoirs et de savoir faire, dont je n’ai pris conscience que bien plus tard, quand ce lieux de vie ont rapidement été mis hors circuit. Parmi les savoirs de mes parents , ceux associés aux arbres m’ont certainement le plus marqué. Le souvenir du plessage de la haie du « champ derrière », la précision infaillible de la cognée parfaitement affûtée abattant une cépée ou étrognant les hauteurs d’un chêne, le façonnage des fagots (qu’on appelait bourrées) avec le bourri, la confection de barrières à la plane et à la tarière, le greffage des pommiers, pruniers ou cerisiers, la plantation d’arbres …

Tous ces gestes et beaucoup d’autres, façonnaient le cadre de vie dans lequel je me sentais si bien. La musique, la photographie, la lecture, la radio, le bricolage…, étaient aussi présents, ouverture et richesse qui a certainement fait défaut à bien des filles et fils de paysans.

J’ai accepté d’être le parrain du festival Ciné Environnement, car je me dois de transmettre ce que j’ai reçu de mes parents et de mes expériences et engagements ultérieurs. Il me semble essentiel que ces savoirs et pratiques paysannes, qui avaient valeur de survie, soient connues, reconnues et adaptées, non comme la nostalgie d’un « bon vieux temps » qui n’a jamais existé et encore moins pour les petits paysans, mais comme les clés d’un avenir qui n’a d’autre choix que de s’allier la diversité et vitalité du vivants, particulièrement celles des arbres. Qui mieux que les élèves d’un lycée agricole sont à même de recevoir et porter un tel message ? »

Dominique MANSION

Parrain de Ciné Environnement